Calibrage, prix, précision… les critères de choix d'un bon hygromètre !


505 vues
Calibrage, prix, précision… les critères de choix d'un bon hygromètre !

Pour déterminer si l'on évolue dans un environnement sain et confortable, il faudra forcément mesurer l'hygrométrie de son domicile et/ou de son lieu de travail. Lorsqu'elle dépasse ou n'atteint pas la fourchette physiologique qui se situe entre 40 et 55 %, l'hygrométrie peut causer des problèmes de santé, d'humeur, d'hygiène et de salubrité.

Comment donc choisir un hygromètre ? Voici les principaux critères à prendre en compte pour faire un choix éclairé sans prise de tête !

Un hygromètre pour chaque besoin

Quand le niveau d'humidité est trop bas, cela peut se traduire par des irritations de la gorge et du nez, un assèchement de la peau, une adhérence statique… Dans le cas opposé, une humidité trop élevée est synonyme d'odeurs de moisi, de réactions allergiques et de sensation de moiteur, entre autres. Vous l'aurez donc compris, qu'elle soit trop élevée ou trop basse, l'humidité provoque complications et inconforts lorsqu'elle sort de la fourchette physiologique. Il s'agit donc de trouver le « Sweet spot » ou le point d'équilibre pour un confort intérieur optimal… d'où l'importance d'un appareil comme l'hygromètre.

Avez-vous remarqué que les joints de vos meubles se desserrent, que vos planchers grincent ou que la poussière s'accumule plus que d'habitude chez vous ? Cela veut dire une chose : votre maison a un taux d'humidité faible. A l'inverse, si vous avez de fortes réactions allergiques, que vous remarquez une condensation sur les fenêtres et que vous sentez une petite odeur de moisi ou de renfermé, c'est que votre maison est trop humide. Un hygromètre vous permettra de mesurer l'humidité dans diverses pièces de la maison, une première étape essentielle à l'amélioration de votre confort et de votre bien-être.

Il vous permettra également de réduire la consommation énergétique en ajustant le niveau d'humidité relative. Mais comment en choisir un ? Plusieurs critères sont à prendre en compte. Le premier sera le type d'hygromètre : électrique, mécanique, électronique… Aux particuliers, nous conseillerons le choix d'un hygromètre électronique ou digital, sauf s'ils vivent dans des régions où l'air est sec à longueur d'année. Si tel est le cas, il faudrait plutôt opter pour un hygromètre électrique.

Ensuite, lors du choix de votre hygromètre, faites attention aux détails. Par exemple, pensez à vérifier que l'échelle du cadran est en degré Celsius et non en degré Fahrenheit. Il faut savoir que la grande majorité des hygromètres actuels agissent aussi en thermomètre. Cela dit, vous n'aurez pas à vous en souciez si vous optez pour un hygromètre électronique, puisque ce type d'appareils permet de basculer entre Celsius et Fahrenheit au gré des préférences de l'utilisateur.

Sur un autre registre, si vous êtes musicien est que vous souhaitez mesurer l'hygrométrie de votre instrument, il existe des hygromètres spéciaux que l'on appelle hygromètres de lutherie. Mais aussi :

  • Optez pour hygromètre digital si vous souhaitez garder un historique des variations d'humidité enregistrées. Ce type d'appareil a l'avantage d'enregistrer les données à intervalles réguliers, dont vous spécifiez vous-même la fréquence. Il existe aussi des hygromètres qui se connectent à votre smartphone ;
  • Choisissez un modèle bon marché si vous ne recherchez pas spécialement l'exactitude. Ces modèles ont généralement une marge d'erreur de 5 %, assez pour donner une mesure d'humidité « acceptable » ;
  • Si vous devez mesurer l'humidité dans des endroits séparés, optez pour un hygromètre avec sonde à capteur ;
  • Vous êtes mobile et vous avez besoin de relevés rapides ? Choisissez un hygromètre portable ;
  • Il existe des hygromètres d'extérieur solides et résistant aux intempéries et aux variations extrêmes de l'humidité.

Perdu ? Pas de panique ! Certes, il existe plusieurs types d'hygromètres, mais ils remplissent tous les mêmes fonctions (plus ou moins). Pour les particuliers, la différence se joue surtout au niveau du prix, de la facilité d'utilisation, mais aussi de la précision, de la fiabilité et de l'esthétique. Pour vous aider à y voir plus clair, voici un petit récapitulatif des principales caractéristiques à rechercher dans un hygromètre.

Un écran d'affichage ergonomique : un must sur les hygromètres !

C'est l'écran de l'hygromètre qui vous donnera une lecture du taux d'humidité. C'est pourquoi il doit être clair et assez large pour être facile à lire. L'ergonomie joue aussi son rôle. Quand elle est bonne, vous pourrez, d'un simple coup d'œil, avoir une idée sur les fonctionnalités de l'appareil, l'hygrométrie, et la température, le cas échéant. A ce niveau, un bon rétroéclairage de l'écran est essentiel, surtout quand il fait sombre.

La précision de l'hygromètre

De toute évidence, la précision est la principale qualité recherchée dans un hygromètre. Cela dit, l'importance de la précision est assez relative, car elle dépend essentiellement de l'endroit où vous allez installer l'appareil, en plus de ses caractéristiques intrinsèques, bien entendu. Généralement, la plage de précision des hygromètres destinés aux particuliers est d'environ 5%. Les appareils les moins chers peuvent aller jusqu'à 10%. Les hygromètres les plus chers, souvent mécaniques ou analogiques, ont une marge d'erreur de moins de 1% (à condition qu'ils soient bien calibrés et étalonnés).

Aux particuliers, nous conseillons l'achat d'un hygromètre avec une marge d'erreur de 5%. Ça devrait suffire.

Capteurs et connectivité, les plus de l'hygromètre

Généralement, un seul hygromètre suffit à mesurer l'humidité à la maison ou sur le lieu de travail. Toutefois, certains utilisateurs cherchent à mesurer le taux d'humidité dans plusieurs pièces de la maison simultanément. Pour ceux-là, il existe des hygromètres digitaux capables de fonctionner en réseau. Ils sont souvent reliés à un Cloud, et vous donnent des lectures de taux d'humidité à différents endroits sur une application mobile dédiée.

L'autonomie de l'hygromètre

Tout appareil électronique devrait avoir une bonne autonomie de batterie. Avant d'arrêter votre choix, vérifiez si l'hygromètre est alimenté avec une batterie, et la puissance en « A » de l'appareil.

Quid des hygromètres pour l'extérieur ?

Saviez-vous que certains hygromètres pouvaient être utilisés pour mesurer le taux d'humidité à l'extérieur ? Ils sont plébiscités par les amateurs d'aventure. Ces modèles coûtent généralement plus cher que leurs homologues « intérieurs » car ils sont dotés de capteurs plus puissants.

Comment bien choisir ? Critères de choix